Chargement des événements

« Tous les événements

  • Cet événement est terminé

le Filtre à Sons propose Common Eider King Eider USA + Ça + expo + mix …

16 avril de 20 h 00 min à 23 h 55 min

| prix libre

Le Filtre à Sons présente :

COMMON EIDER, KING EIDER (San Francisco) + ÇA (Lyon)
+ BUDWARRIOR expo sauvage + RESONNANCES projection vibratoire
+ Mix Seika…

performances & surmultiprises audiovisuelles :
+ installation vidéo – Gaëlle Cressent « Résonnances »
+ expo Budwarrior – peintures sauvages / dessins rituels
+ stand micro-édition ANIMAL SOCIAL – sérigraphie / dessins
+ mix Seika (Pâques vibrantes et tribales)
+ food végé sur place

COMMON EIDER, KING EIDER
drone / silence / dissonance (San Francisco)

Common Eider King Eider, c’est la collaboration artistique et musicale évolutive entre Rob Fisk (Badgerlore, ex Deerhoof et collaborateur de Six Organs of Admittance), Vicky Fong, Andee Connors (A Minor Forest), Andrew Weathers et Blaine Todd.
Un superbe amalgame de drone, silence et ambience sombre intégrant violon alto, field recordings et vastes arrangements de chorale.
Des abstractions vocales progressives sur lesquelles se superposent d’ineffables couches d’alto intemporelles. L’auditeur se trouve ainsi à la fois intrigué et troublé, transporté dans une dimension autre, un ailleurs effrayant, sublime, austère.
Le son de la lumière annhilé et en même temps une célébration de la puissance et la beauté du soleil.
Depuis leur début en 2007, les albums de CEKE sont sortis entre autres chez les labels Cold Spring, Pesanta Urfolk, Black Horizons, Root Strata, Sol y Nieve et sur leur propre empreinte musicale Caribou People.

Vivement conseillé par le webzine nord américain CVLT Nation aux amateurs de Sunn O))), Swans, Godspeed You! Black Emperor et Thisquietarmy.

VIDEO live : https://www.youtube.com/watch?v=FWymfxxiYvM
Bandcamp : https://commoneiderkingeider.bandcamp.com/

+

ÇA
complications électriques / destructurations / nerfs (Lyon)

Ça représente la partie pulsionnelle de la psyché humaine.
Ça ne connaît ni normes (interdits ou exigences), ni réalité (temps ou espace) et n’est régi que par le seul principe de plaisir, satisfaction immédiate et inconditionnelle de besoins biologiques. C’est donc le centre des pulsions, des envies qui constituent l’énergie psychique de l’individu. Ça est une instance entièrement inconsciente. C’est l’instance dominante chez un nourrisson qui ne fait pas la part entre réel et imaginaire et a un sentiment de toute-puissance.

Ça fait dans la Complication Electrique.
Dans le rock qui s’ennuie vite.
Ça s’agite.
Ça sait pas trop ce que Ça fout là.

Ça va bien se passer.

VIDEO « Chanson n°2″ – Le clip que tu comprends pas :https://www.youtube.com/watch?v=HyT-yYmwkQ0
Bandcamp : https://ecouteca.bandcamp.com/

+

expo Budwarrior (Les Slips de Papa)

Budwarrior à cheval sur son bouledogue amérindien argenté vous présente ses créations entre peintures sauvages et dessins rituels, pas de temps pour la suffocation car chaque pas est un geste.

Website : http://valpoudret.tumblr.com/

+

Gaëlle Cressent
« Résonnances » – 2017 – vidéo

La création du monde.
Pour les hindouistes et plus largement le monde bouddhiste, le monde à été crée sur une vibration, celle du AUM. Cette syllabe représenterait le son originel à partir duquel l’Univers se serait structuré. On la retrouve dans de nombreux mantra.

A représente le commencement, la naissance, et le dieu créateur Brahmā ;
U représente la continuation, la vie, et le dieu Vishnu ;
M représente la fin, la mort, et le dieu destructeur Shiva.

La syllabe représente donc la totalité de ce qui existe, elle est ce « qui contient le passé, le présent et le futur, tout en étant d’essence autre ».

Nous avançons sur l’onde fossile du Big Bang originel.
Nous sommes entourés de vibration et d’ondes, aussi bien mécaniques qu’éléctro-magnétiques.
Les vagues, les tremblements de terre, les sons audibles, le spectre de la lumière visible, les ondes radio…
A l’échelle de l’Univers, il existe un rayonnement fossile issu du Big Bang.
Il emplit le ciel comme un infime murmure radio. Découvert en 1965, le rayonnement fossile – ou fond diffus à trois degrés au-dessus du zéro absolu – représente 1% de la « neige » sur nos écrans de télévision. C’est le cri de naissance de l’Univers. Il remonte à 380 000 ans après le Big Bang.

Lors d’une résidence artistique de trois mois à Prague en 2016, c’est le territoire sonore, le territoire de la fête objectifié par le mur de sons et les enceintes que j’ai voulu expérimenter. Dans la continuité du projet expérimental Looking for the East (installation sonore et visuelle) réalisée à la Meet Factory à Prague, j’ai voulu réactiver plusieurs expériences de vibrations sonores, mis en lumière par des chercheurs tels que Lauterwasser et Ernest Chladni.
Plusieurs matériaux, liquides, visqueux, solides et sableux sont disposés dans une enceinte et soumis à différente fréquence sonore. Entre 10Hz et 90Hz, segment de basses fréquences, le haut-parleur va vibrer de manière plus lente, plus ample et l’onde mécanique va se propager dans les matériaux, dessinant à leur surface tout un nouveau monde palpitant.

Website : http://cargocollective.com/gaellecressent

+

Stand ANIMAL SOCIAL

micro-édition ANIMAL SOCIAL – sérigraphie/dessins , tenue par Marjorie ANDRÉ aka MANDRE, située aux Ateliers de Bitche-Nantes.

Page Fb : https://www.facebook.com/AnimalSocialEditions/

/——–/

Le F.A.S.

Le Filtre à Sons est un collectif nantais ayant pour objectif de diffuser et partager des créations singulières et non-conventionnelles dans un esprit d’initiatives communes.

Website : http://www.lefiltreasons.com/
Mail : contact (at) lefiltreasons (dot) com

Détails

Date :
16 avril
Heure:
20 h 00 min à 23 h 55 min
Prix :
prix libre
Event Categories:
,